Il nous quitteComme je vous ai déjà dit, étant donné que la menuiserie faisait partie de mes fonctions, je détenais quelques cercueils de différentes tailles. La particularité,d'un cercueil, est qu'il contient un doublage en zinc étanche, qui est en dernier soudé par un couvercle, après avoir rempli dessous et dessus du corps de charbon de bois absorbant et d'un produit antiseptique.Pendant mes trois ans dans cette fonction, aidé par mon ami  Jean Peschard à la soudure, j'ai malheureusement, et par obligation procédé à la mise en bière, de cinq personnes amies ou connues, et plus ou moins jeunes. Deux m'ont énormément marqué, c'est tout d'abord une jeune femme de 22 ans, qui avait eu la malchance de trouver un dromadaire en travers de sa route et qui était amie avec mon fils. Même là, elle était toujours belle.Mais le plus difficile fut la mise en bière d'un petit garçon de 4 ou 5 ans, qui s'était étouffé avec un sac en plastique. Son père assis à proximité a assisté à tout le processus avec courage. Habituellement, à mi-soudure, nous buvions une bière à la santé du défunt, mais cette fois-là, nous avons dû attendre que Mr Maurice Bernard, s'en aille et que les policiers soient venus mettre les scéllés. Reposez en Paix.

Repose en Paix